Les valeurs de Fidesco

Partir avec Fidesco, c’est partager trois valeurs essentielles :
le service du développement, la démarche de foi, le volontariat comme école de vie.

Servir tout homme et tout l’homme

Les volontaires Fidesco mettent leurs compétences au service de projets de développement mis en oeuvre par des partenaires locaux. Leur travail répond à un besoin réel, identifié par les populations locales elles-mêmes.

L’action de Fidesco s’enracine dans la doctrine sociale de l’Eglise :

  • elle est fondée sur l’option préférentielle pour les pauvres.
  • elle est guidée par le souci du bien commun, dans le respect du principe de subsidiarité
  • elle est orientée vers le développement intégral de la personne. Servir le développement intégral, c’est prendre en compte la totalité de l’être humain : ses besoins matériels, mais aussi sa croissance intellectuelle, culturelle, affective et spirituelle.
+ Ce que disent nos partenaires
“Depuis 6 ans nous accueillons des volontaires Fidesco dans notre fondation pour les enfants orphelins, dans le quartier de Ciudad Bolivar à Bogota. Ils apportent leurs connaissances et leur expérience en tant que professionnels aux enfants et à leurs familles mais aussi à notre équipe, amenant de nouvelles idées et faisant en sorte que chaque jour notre programme grandisse et soit reconnu.”

Giselle Peláez Bermúdez
Coordinatrice du Centre de Rééducation San Pedro Poveda, Bogota, Colombie

Image module

S’inscrire dans une démarche de foi

Etre volontaire Fidesco, c’est entrer dans une démarche de foi, pour se mettre au service d’autres hommes sans distinction de race, de culture ou de religion.

C’est vivre la mission humanitaire comme une occasion de grandir humainement et spirituellement, au contact des autres.

Etre volontaire Fidesco, c’est se mettre au service de partenaires d’Eglise – paroisses, diocèses, congrégations religieuses – en partageant les valeurs qui les animent, au service de la dignité de la personne humaine.

+ Ce qu'en dit l'Eglise
“Les experts envoyés en mission de développement ne doivent pas se conduire en maîtres, mais en assistants et collaborateurs. Une population perçoit vite si ceux qui viennent à son aide le font avec ou sans affection, pour appliquer des techniques ou pour donner à l’homme toute sa valeur. A la compétence technique nécessaire, il faut joindre les marques authentiques d’un amour désintéressé.”

Paul VI, Encyclique sur le Développement des Peuples

Image module

La mission humanitaire est une école de vie

Partir avec Fidesco, c’est mettre en oeuvre des compétences professionnelles au service du développement.

Mais c’est aussi bien plus que ça :

  • c’est “ donner la priorité à la mission et organiser sa vie dans le sens de la plus grande disponibilité possible au service des plus pauvres” (article 7, charte de Fidesco) ;
  • c’est vivre une rencontre authentique avec une autre culture, et pour cela entrer dans une attitude d’écoute et de patience ;
  • c’est exercer des compétences dans un souci de transmettre et de laisser toute sa place à l’autre : c’est agir non pas en maître, mais dans un esprit de service et de gratuité ;
  • c’est accepter de vivre dans des conditions “modestes mais justes”, au plus près des populations locales.
+ Ce que disent les volontaires
“Partir en mission, c’est accueillir une nouvelle culture et apprendre à connaître l’autre et le respecter dans ses différences. Prendre conscience des réalités sociales, économiques et ecclésiales d’un pays n’est possible qu’en apprenant à écouter et regarder.”

Guillaume et Lorraine, volontaires en Côte d’Ivoire

“Cette mission est une école de vie qui me permettra de grandir, une occasion unique d’ouvrir mes yeux et mon cœur au monde, aux pauvres et donc ultimement à Dieu.”

Cyril, volontaire au Brésil

Image