fbpx

Benoît et Bénédicte

Perrin

Nous avons mûri ensemble le désir de nous donner aux autres, de mettre nos compétences professionnelles au service des plus démunis, en apportant notre humble contribution à des projets de développement locaux.

Nous avons mûri ensemble le désir de nous donner aux autres, de mettre nos compétences professionnelles au service des plus démunis, en apportant notre humble contribution à des projets de développement locaux.
Se donner aux autres de manière plus entière
C’est un sacré saut dans l’inconnu, mais Bénédicte et Benoît sont heureux de pouvoir concrétiser ce projet qu’ils ont depuis longtemps dans un coin de leurs têtes…et de leurs cœurs. Suite à leur mariage en 2020, après leurs trois belles années parisiennes, ils ont mûri ensemble le désir de prendre un temps pour se donner aux autres de manière plus entière que dans leurs engagements actuels. Ils souhaitent se laisser bousculer par de nouvelles rencontres et manières de vivre. En partant en mission avec Fidesco, ils savent qu’ils mettront leurs compétences au service des plus démunis et apporteront leur humble contribution à des projets de développement locaux, tout en vivant avec ceux auprès desquels ils sont envoyés.
Développement et rayonnement
Madagascar, véritable joyau de l’océan Indien, est un pays très riche en ressources naturelles. Paradoxalement, il fait aussi partie des pays les plus pauvres. Sur ses 24 millions d’habitants, plus de 80% vivent sous le seuil de la pauvreté. Au sud-est de l’île, Tôlagnaro, ou de son nom français Fort-Dauphin, accueille une congrégation lazariste depuis le XVIIème siècle. C’est une région particulièrement pauvre et très enclavée. En 2006, ceux-ci fondent l’école de Marillac avec pour objectif de scolariser les enfants des rues de Fort Dauphin et de leur donner un repas par jour. Depuis, elle accueille près de 1000 élèves, de la maternelle à la 3ème.
Leur mission
A l’école Marillac, c’est une foule bigarrée d’uniformes verts ou bleus qui accueillent chaque jour Benoît et Bénédicte. Envoyés comme gestionnaires de projets à Fort Dauphin, auprès de la Congrégation de la mission qui regroupe entre autres les communautés des pères Lazaristes et des filles de la Charité. Ils s’investissent ainsi dans de nombreux projets, autour de l’éducation et de l’insertion professionnelle des jeunes. Cette année, notamment, une formation à l’agro-pastoralisme est en cours de développement !

Une tradition : la procession du gâteau ! À raison de 3 en un peu moins d’un mois, il semble que cela soit une habitude bien ancrée pour honorer ses invités. Le principe : pour apporter le dessert, les convives se mettent à la queue leu leu et serpentent entre les tables avec un pas chaloupé, en chantant et en tapant dans leurs mains.

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Benoît et Bénédicte

Osez le volontariat international !

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Benoît et Bénédicte

Osez le volontariat international !

Téléchargez le rapport de mission

Des questions sur le parrainage ? Vous souhaitez soutenir la mission  et recevoir des nouvelles régulièrement ?

Contactez Naditza, notre chargée de parrainage, grâce à ce formulaire ! 

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées à un usage exclusivement interne. Conformément à la loi française N 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, et à la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données personnelles (RGPD), vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données et de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser un mail via ce formulaire de contact. 

Pour obtenir plus d’informations concernant les traitements que nous mettons en œuvre, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse : www.cnil.fr. La loi française relative à la protection des données personnelles ouvre des droits aux personnes concernées par les traitements. Fidesco a désigné un Délégué à la Protection des Données à caractère personnel (DPD). Le DPD veille au respect des droits des personnes (droit d’accès, de rectification et d’opposition). En cas de difficultés rencontrées lors de l’exercice de ces droits, les personnes concernées peuvent saisir le DPD.

Les volontaires et bénévoles ont toujours accès au DPD pour poser des questions au sujet de la protection des données personnelles en cliquant ici.

Demandez le rapport de mission

Vous le recevrez dès qu’il sera publié

Des questions sur le parrainage ? Vous souhaitez soutenir la mission  et recevoir des nouvelles régulièrement ?

Contactez Naditza, notre chargée de parrainage, grâce à ce formulaire ! 

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées à un usage exclusivement interne. Conformément à la loi française N 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, et à la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données personnelles (RGPD), vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données et de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser un mail via ce formulaire de contact. Pour obtenir plus d’informations concernant les traitements que nous mettons en œuvre, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse : www.cnil.fr. La loi française relative à la protection des données personnelles ouvre des droits aux personnes concernées par les traitements. Fidesco a désigné un Délégué à la Protection des Données à caractère personnel (DPD). Le DPD veille au respect des droits des personnes (droit d’accès, de rectification et d’opposition). En cas de difficultés rencontrées lors de l’exercice de ces droits, les personnes concernées peuvent saisir le DPD. Les volontaires et bénévoles ont toujours accès au DPD pour poser des questions au sujet de la protection des données personnelles en cliquant ici.