Exemple option message = participez à la messe d'envoi des volontaires le XX juillet prochain > inscrivez-vous au live

Pierre et Emmanuelle

Kaydel

Nous avons à cœur de nous rendre auprès des populations lointaines, parfois oubliées, pour leur témoigner de notre intérêt pour eux et de notre amitié et soutien à leur égard.

Nous avons à cœur de nous rendre auprès des populations lointaines, parfois oubliées, pour leur témoigner de notre intérêt pour eux et de notre amitié et soutien à leur égard.
Œuvrer pour la Terre
Emmanuelle et Pierre ont chacun toujours été sensibles à la question de la pauvreté dans le monde, cette pauvreté qui s’est encore accentuée au fil de ces derniers mois. Cette fois, c’est en couple qu’ils choisissent de faire une pause dans leur vie, de quitter leur canapé, chausser leurs crampons pour se mettre au service des plus démunis et leur annoncer la joie de l’Évangile. Sensibles à la question de la sauvegarde de la maison commune et convaincus que tout est lié, ils espèrent œuvrer pour la Terre et pour ceux qui souffrent le plus du manque de respect envers elle.
Au cœur de la 2ème vallée la plus fertile du monde
Le Bénin a une superficie de 112622 km2 et 10,7 millions d’habitants. Sa capitale est Porto Novo et sa capitale économique, Cotonou. L’économie du pays est essentiellement agricole : 33% du PIB. La vallée de l’Ouéme est la 2ème vallée la plus fertile du monde. Le Bénin a eu son indépendance en 1960. À Banigbé, la ferme agroécologique « La Providence » développe l’agriculture médicinale, les cultures maraîchères et vivrières, l’agroforesterie, et l’élevage. Elle cherche à travailler la terre pour nourrir au mieux les populations locales, en respectant la nature grâce à des techniques d’agroécologie et de permaculture. Cette ferme prend en compte la biodiversité de chaque écosystème et promeut une production agricole durable. Elle est aussi une « Maison de l’Artemisia », lieu de culture, transformation, conditionnement, formation et promotion de cette plante qui aide à soigner le paludisme. Se trouve aussi une école catholique Laudato Si qui propose une pédagogie ancrée dans le réel pour que les élèves deviennent des hommes et des femmes capables de raisonner, de s’adapter et de grandir en prenant en compte la Création qui les entoure. Les deux structures sont liées. Au programme classique d’enseignement, l’école dispense aux élèves des cours théoriques et pratiques d’agriculture. Les élèves de maternelle vont ainsi tous les matins prendre soin de leur petit potager et des animaux de la ferme pédagogique, les plus grands passent une heure par semaine à la ferme La Providence.
Leur mission
Pierre dirige la ferme agroécologique et Emmanuelle rejoint l’équipe pédagogique de l’école Laudato Si.

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Pierre et Emmanuelle

Osez le volontariat international !

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Pierre et Emmanuelle

Osez le volontariat international !

Demandez votre rapport de mission

Vous le recevrez dès qu’il sera publié

Téléchargez le rapport de mission