Prochaine rencontre Fidesco le 14/09 à Paris

Un camp d’été avec les enfants des rues

Par Timothée et Tiphaine | Philippines
belle histoire summer camp philippines

Le Summer Camp

En mission auprès des enfants des rues à Manille, Timothée et Tiphaine ont emmené les enfants du centre Anak TNK, anciens enfants des rues du bidonville de Manille, pour un joyeux camp d’été au bord de l’eau. L’événement, qui a traditionnellement lieu tous les ans, avait été reporté depuis deux ans, en lien avec les conditions sanitaires. Il était donc fermement attendu par tous les enfants, autant que par leur accompagnateurs ! 420 enfants, 200 membres du staff et 11 jours de camp, l’occasion de découvrir de vrais trésors…

 

belle histoire summer camp philippines

Une organisation particulière

Comme un camp scout, mais cette fois-ci un énorme camp scout, la préparation commence des mois à l’avance pour trouver un lieu, préparer les activités. Une équipe d’une vingtaine de staffs se réunissait tous les lundis pour préparer ces 11 jours !

L’organisation philippine est quelque chose de particulier, incompréhensible parfois, imprévisible tout le temps. Décider à 21h d’avancer le départ des cars, alors que le rendez-vous est fixé 6h après en pleine nuit… cela tient du génie. Sans aucune autre excuse que “j’ai pensé que c’était mieux 3h plutôt que 4, alors j’ai appelé la compagnie de car pour avancer.” Le tout pour arriver dans la matinée sur le lieu de camp et n’avoir aucune activité de prévue avant le lendemain ! Plus que l’organisation, c’est peut-être la temporalité qui nous échappe. Nous avons cette habitude de fixer des horaires pour qu’il se passe quelque chose. Or ici, attendre n’est pas un problème, c’est comme ça. Le “Jingle” pour le rassemblement qui sonne à 4h30 du matin à fond les ballons alors que la prière est prévue à 5h30, c’est normal. Mais attendre en rang, assis dans l’herbe à partir de 3h du matin que la musique de rassemblement se lance pour avoir le badge du centre le premier réveillé et au complet, ça c’est fort !

belle histoire summer camp philippines

La grande famille TNK

Ce qui nous a le plus marqués pendant ces 11 jours, c’est l’ambiance familiale de la fondation. Elle ne cesse de grandir mais conserve son esprit des débuts, à savoir une grande famille ! Nous étions répartis en équipe de couleur pour les jeux tout au long du camp, et dans chaque équipe étaient mélangés grands, petits, garçons, filles, jeunes avec handicap, staffs, volontaires… Les plus grands aident les plus petits, les jeunes avec handicap sont encouragés lors des jeux, tout le monde participe à sa manière. 

Et puis, bien sûr, les fratries étaient tellement heureuses de passer du temps entres elles. Rolando était si fier de voir Jasmine, sa petite sœur, chanter pendant une veillée ; Jamaica surveillait ses 2 petites sœurs qui sautaient farouchement dans les vagues. Et nous aurions tant d’autres exemples à vous donner.

Pour les déjeuners et les dîners, nous tournions dans les différents centres. Cela nous a permis d’avoir un moment privilégié avec chaque centre, de voir l’ambiance, de pouvoir discuter avec les staffs et les enfants. Nous avions à chaque fois un accueil privilégié et une séance photo !

Les moments mythiques ont été les temps de baignade… Des staffs en gilet de sauvetage délimitaient la zone de baignade et chaque centre avait un temps de baignade bien précis pour que tous puissent aller se baigner pendant la pause. 3,2,1, GO ! Les enfants accouraient de la plage pour plonger dans la mer… Les voir aussi heureux était bien émouvant lorsqu’on pense à
leurs conditions de vie passées dans la rue. Ce camp d’été est une victoire pour les enfants, une respiration. La mission d’ANAK-Tnk est de redonner aux enfants leur âme d’enfant, en effet dans la rue ils ont appris à (sur)vivre. Nous avons été témoins d’un fruit visible de cette mission : le sourire des enfants dans la mer.

belle histoire summer camp philippines

Podcast

Nos anciens volontaires replongent dans leurs souvenirs le temps d’un épisode de podcast à écouter au fond d’un canapé, dans les transports, en cuisine ou ailleurs… À cœur ouvert, ils témoignent de leur mission professionnelle à l’autre bout du monde. Ils vous livrent leurs joies, leurs difficultés mais aussi leurs enseignements. En bref, ils vous racontent tout sur la mission !

Un nouvel épisode disponible chaque mois sur toutes les plateformes d’écoute, n’hésitez pas à vous abonner et à partager notre podcast pour diffuser la joie de la mission ! 🕊

Manille. Ses gratte-ciels, ses rues bondées et ses vastes bidonvilles. Au cœur de cette ville, parmi les plus peuplées au monde, une foule d'enfants vivent,...
Au pied de la colline de la Mariposa (le papillon), à Bogota, une association œuvre pour l'éducation des plus jeunes et l'accueil des plus âgés....
Par un matin d'examen, Damien décroche son téléphone et apprend son affectation en mission. 🚀 Fidesco l'envoie au Timor Oriental ! Quelque part au milieu...