Prochaine rencontre Fidesco le 14/09 à Paris

Mission Aux captifs la libération

Mission Aux captifs, la libération

Fidesco-Picto-3

Pays de mission

France

En partenariat avec

Aux captifs, la libération

Domaines de mission

Animation sociale

Pays de mission

Répondre à l'appel de la rue

Fondée en 1981 par le père Patrick Giros, prêtre du diocèse de Paris, l’association Aux captifs la libération a un but très clair : répondre à l’appel de la rue ! Portée par le diocèse, elle s’installe d’abord dans des paroisses parisiennes du 1er, du 10ème et du 12ème arrondissement. Aujourd’hui, des centres d’hébergement ont vu le jour, parmi lesquels Valgiros, qui abrite 21 personnes. Une nouvelle antenne est en création à Bordeaux.
Les volontaires Fidesco sont envoyés en mission dans les centres de Paris et de Bagneux.
bulles-grises
Les personnes à la rue ont faim de nous et nous leur donnons du pain. Il faut résister à la tentation de faire pour se donner bonne conscience et se donner soi-même pour leur permettre de pouvoir re-croire, re-naître, re-vivre.
- Patoche, ancienne sans-abri

Projets soutenus

Une association fondée sur la rencontre

Dans l’accueil intégral de la personne, dans une relation de gratuité et de fidélité, la charité se développe dans toute son inconditionnalité. Cette association est avant tout fondée sur la rencontre, le lien avec chaque personne vue comme un frère ou une sœur. Les bénévoles vont vers les personnes de la rue “les mains nues”, sans apport matériel dans un premier temps, simplement pour établir une relation. Selon Patoche, ancienne sans-abri aujourd’hui responsable d’une structure d’hébergement à Paris, “Sortir de la rue, c’est pouvoir se dire : je suis”, et cela passe par la rencontre.

Les actions des Captifs

Autour de maraudes, d’ateliers et d’accueil de jour comme de nuit des personnes de la rue, des personnes en situation de prostitution, des jeunes en situation d’errance, des migrants et des personnes touchées par la drogue ou l’alcool, les Captifs organisent une réelle présence pour rompre l’isolement. L’objectif fixé par les Captifs est de sortir ces personnes de l’exclusion. Etre au plus proche des exclus pour leur permettre une resocialisation. Les équipes de bénévoles se sont enrichies de salariés, travailleurs sociaux, infirmières, assistants sociaux, pour soutenir le travail effectué dans la rue. Ils organisent des ateliers, des séjours hors de Paris, des coaching de recherche d’emploi, des activités dans le potager, pour soutenirr l’insertion des personnes suivies.

SOUTENEZ-NOUS

DONNER POUR AIDER…

DONNER
POUR AIDER...

Si les volontaires peuvent faire la différence sur le terrain, c’est grâce à votre générosité !

75% du financement de la mission reposent sur vos dons. Particuliers ou entreprise, par vos dons ponctuels ou réguliers, IFI, legs ou don d’assurance vie, vous participez à la révolution de la charité. Et parce que les petits dons font les grandes missions, engagez-vous à nos côtés !

75% du financement de la mission reposent sur vos dons : si les volontaires peuvent faire la différence sur le terrain, c’est grâce à votre générosité !