Scolarisation et éducation

Au service des plus pauvres

Soutenez notre mission. Faites un don !

“L’éducation est plus qu’un métier, c’est une mission, qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu’elle a d’irremplaçable et d’unique, afin qu’elle grandisse et s’épanouisse. ”

Saint Jean-Paul II

L’éducation, enjeu des pays du Sud

L’analphabétisme et le manque d’instruction sont deux grands freins au développement des pays du sud. L’accès à la scolarité y est donc un enjeu majeur. Nos 35 missions éducatives contribuent au développement intégral de milliers d’enfants et de jeunes. Alphabétisation, scolarisation, accès à l’enseignement supérieur, formation et insertion professionnelle : autant de domaines dans lesquels de nombreux diocèses, paroisses et congrégations s’investissent, afin de former des jeunes générations autonomes, capables de prendre en main le développement de leur pays.

Reconstruire l’avenir avec l’école St Joseph artisan

“Quoi qu’il en soit, nous avons recueilli notre première médaille du front lorsque la fin de trois heures de cours, un étudiant est venu nous dire « Mestri diak, you good teachers ». Nous essaierons d’être dignes de cette décoration dans les mois à venir !”

Julien, professeur au Timor

Vous aussi oeuvrez pour l’éducation

& découvrez notre espace dédié.

Les pays des missions Orange !

Afrique du Sud

Cameroun

Brésil

Cambodge

Côte d’Ivoire

Guinée

Colombie

Haïti

Indonésie

Madagascar

Thaïlande

Pérou

RD Congo

Zambie

Lutter contre l’alphabétisation et développer la scolarisation

Pré-scolarisation :

10000 enfants alphabétisés par le Vozama, ONG malgache soutenue par Fidesco

dans 700 petites école de brousses (parfois juste une salle)

 

Scolarisation :

13 missions

21 volontaires enseignent à 1500 élèves de la maternelle jusqu’en lycée général ou technique

 

Etudes Supérieurs :

4 missions en université = 4 missions de formation intellectuelle, technique et humaine pour 2000 étudiants au service du développement de leur pays

Image module

    Mission VOZAMA [Madagascar]

Charles-Hubert a été mandaté pour occuper le poste de responsable financier de l’ONG Vozama. L’organisation essaye de combattre la pauvreté dans les milieux ruraux. La logique d’intervention se base sur l’éducation des enfants. Constatant la difficulté des enfants de brousse à avoir accès à la scolarité, l’ONG installe des postes d’alphabétisation au sein même des villages de brousse.

Conscient que le seul apprentissage de la lecture et de l’écriture ne suffit pas au développement, le Vozama travaille sur une méthode intégrée de développement global. Ainsi en plus des postes d’éducation, le Vozama fait de la formation parentale, développe des programmes d’environnement, de santé et d’assainissement d’eau.

Avec 700 postes de 14 élèves en moyenne, ce sont 10 000 enfants qui ont la possibilité d’acquérir les fondamentaux de l’éducation. Chaque poste est animé par une éducatrice (souvent une maman du village) qui est formée à son rôle d’institutrice et rémunérée par le Vozama. Ainsi, en deux ans, les enfants atteignent un niveau CP, sachant lire et écrire.

   Mission BAUCAU [Timor Oriental]

Quirien a rejoint le Timor Oriental, un petit pays Asiatique, marqué par de longues années de guerre et par une grande pauvreté. Avec son binôme de mission Julien, il prend la relève des deux précédents volontaires Fidesco, et enseignera l’anglais au lycée du Sacré-Coeur à Baucau : un défi que ce passionné d’enseignement relève de jour en jour. Julien, binôme de Quirien, étudiant de droit et d’histoire en Belgique, enseigne l’informatique dans le même établissement. Ils forment un duo d’exception pour éduquer et transmettre, loin de chez eux, dans la joie de la mission !

Image module

“Leur permettre d’avoir une activité qui les rende autonomes et leur transmettre ce que j’ai pu apprendre, c’est vraiment une belle mission”

Image module

 Mission Port au Prince [Haïti]

La création de l’école Saint Joseph Artisan fait suite au tremblement de terre de 2010 et au grave manque de main d’œuvre technique qualifiée et de formation de la population. Quatre formations professionnelles pratiques sont ainsi ouvertes.

L’établissement accueille aujourd’hui une centaine d’élèves. Cette école forme des jeunes de 17 à 25 ans aux métiers de la construction (électricité, plomberie, réfrigération/climatisation) et de l’informatique (réseaux informatiques et dépannage d’ordinateurs). Ils reçoivent également une formation éthique et une préparation à la recherche d’emploi, un cours de mathématiques et un cours d’entrepreneuriat.

Itziar et Jérémie enseignent tous deux l’électricité. Ils sont également chargés de la formation humaine des étudiants, et participent à la vie de l’école. Ils s’engagent de toute leur énergie dans le projet de cette école.

Vous êtes éducateur de métier ? L’aventure vous tente ?
Devenez volontaire !

Des projets cohérents qui répondent aux besoins des pays les plus pauvres

En Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, des congrégations, des diocèses ou des paroisses mettent des projets d’éducation en place. Des volontaires viennent les rejoindre pour les aider à pérenniser et étendre ces entreprises, souvent commencés avant eux et se poursuivant après. Ces projets sont durables, cohérents et viennent en réponse aux besoins des populations locales. L’éducation est enjeu fondamental du développement.

Image module

Les volontaires aujourd’hui en mission éducative

Image module

Itziar et Jérémie Grolleau
Formation professionnelle et humaine

Image module

Marine et Charles-Hubert Preato
Gestion financière – Responsable commercialisation

Image module

Quirien Van Berkel
Enseignement

 [Timor Oriental]

Image module

Julien Sebert
Enseignement

   [Timor Oriental]