Prochaine rencontre Fidesco le 14/09 à Paris

Tanguy et Mathilde

Watel-Dehaynin

Pourquoi partir ?

Dire oui

La première fois qu’ils ont parlé de Fidesco, c’était en juillet 2023. Tanguy et Mathilde étaient respectivement à Paray-le-Monial et sur les routes du GR65. « Tang, j’ai assisté à un truc de dingue, il faut que je t’en parle » s’enthousiasme Mathilde au téléphone, à propos de l’envoi en mission des volontaires Fidesco aux quatre coins du monde. Quelques mois plus tard, ils décident à leur tour de franchir le cap, de dire oui à la mission. Oui pour partir à l’étranger, oui pour donner deux ans de leur vie en tant que volontaires, sans savoir où ni pourquoi exactement. Les justes questions de leurs proches ont fusé autour d’eux. Ils n’avaient pas toutes les réponses, seulement la certitude que quelque chose de plus grand se jouait.

Les défis seront multiples : avoir des motivations justes, ne pas partir pour être des héros, accepter d’être des serviteurs inutiles qui « sont » plus qu’ils ne « font » et, le plus important, passer d’une logique d’efficacité à une logique de fécondité. Après 98 jours, soit 3 mois et 8 jours d’abandon et de questionnements profonds, ils reçoivent leur affectation de mission : direction les Philippines !
C'est un « truc de dingue ».

Quelle mission sur le terrain ?

Au service des plus vulnérables

Mégalopole de tous les contrastes, Manille cristallise de fortes différences sociales, entre zone huppée et de nombreux bidonvilles, où vivent 6 millions de personnes. Des milliers d’enfants ont rompu tout lien avec leur famille. Selon différentes sources, on estime entre 250 000 et 1 million d’enfants, orphelins ou non, qui vivent dans la rue. Victimes de la violence et de la drogue, ils errent dans les bidonvilles, survivant de mendicité, de vol et de prostitution. Depuis 1998, la fondation ANAK-TnK qui signifie littéralement « un pont pour les enfants » se mobilise quotidiennement auprès des plus vulnérables en leur offrant l’accès à l’éducation, la santé, la nutrition et la protection grâce à une trentaine de centres d’accueil. Cette association a un cap clair. Pour sortir ces enfants de la rue, il faut certes résoudre leurs besoins primaires et nécessaires, mais la véritable guérison ne peut se faire que par le cœur.

Mathilde et Tanguy sont respectivement responsable financier et responsable des achats pour habiller et nourrir leurs futurs protégés dans une trentaine de centres d’accueil.
Découvrez la mission de Tanguy et Mathilde
DANS VOTRE BOÎTE
AUX LETTRES
Dans un rapport personnalisé, nos volontaires racontent leurs premiers pas sur le terrain, leurs premières impressions, leurs rencontres, en bref : leur nouveau quotidien à l’autre bout du monde ! Entre étonnement, dépaysement et adaptation, suivez l’itinéraire de chacun en plongeant dans leurs aventures humaines, professionnelles et spirituelles !
Volontaire VSI Fidesco

Téléchargez le rapport de mission

Des questions sur le parrainage ?
Vous souhaitez soutenir la mission et recevoir des nouvelles régulièrement ?
Contactez notre chargée de parrainage, par ici !

Demandez le rapport de mission

Vous le recevrez dès qu’il sera publié

Des questions sur le parrainage ?
Vous souhaitez soutenir la mission et recevoir des nouvelles régulièrement ?
Contactez notre chargée de parrainage, par ici !