Exemple option message = participez à la messe d'envoi des volontaires le XX juillet prochain > inscrivez-vous au live

Guillaume et Emilie

de Westerholt

Notre objectif est d’aider nos frères et sœurs de Playa pour qu’ils puissent prendre conscience de leurs aptitudes et se préparent à devenir actifs et responsables d’une communauté vivante.

Notre objectif est d’aider nos frères et sœurs de Playa pour qu’ils puissent prendre conscience de leurs aptitudes et se préparent à devenir actifs et responsables d’une communauté vivante.
Se laisser guider par une œuvre qui les dépasse
En faisant arrêt sur images, Guillaume et Emilie réalisent qu’ils ont été gâtés par la vie. Alors, il est temps ! Temps de donner un peu d’eux-mêmes à ceux qui en ont le plus besoin. Partir en mission et, qui plus est, partir avec Fidesco est un désir qui les berce depuis plus de dix ans. Cette année, Guillaume et Emilie rendent ce projet réel. Ils sont enthousiastes à l’idée de vivre cette expérience en famille. Quel bel exemple pour leurs trois fils que de les embarquer dans une aventure de rencontre au service des autres ! « C’est sans doute l’un des meilleurs enseignements qu’on pourrait leur offrir” témoignent-ils le cœur en joie. A l’initiative de nombreux projets associatifs et entrepreneuriaux, ils souhaitent se rendre utiles à d’autres et se laisser guider par une œuvre qui les dépasse. De nature aimante et souriante, ils embrassent la mission avec entrain.
Servir les plus pauvres de Playa del Carmen
Playa del Carmen est une station balnéaire à 70 km au sud de Cancún, proposant des plages de rêve, des paysages à couper le souffle, une culture maya passionnante et une vie nocturne intense. Cette description, digne d’une carte postale, est une réalité qui en ignore une autre. La pauvreté urbaine de cette région a de nombreuses conséquences : fragilité des habitats, surpeuplement, absence de réseau d’assainissement, occupation précaire (occupations illégales de terrain). Ceux qui souffrent le plus de la pauvreté à Playa sont les moins formés, les indigènes, les jeunes et les personnes abandonnées par l’aide publique.
Leur mission
Guillaume et Emilie servent ces populations précaires, qui ont immigré dans la région sans rien, dans l’espoir de se construire une vie meilleure. Ils accompagnent le père Hubert Reiner, vicaire de l’Église paroissiale de Playa del Carmen et vont à la rencontre des plus pauvres. Au programme : animer des temps pour les enfants, aider les adolescents à recréer un lien social en proposant des activités socioéducatives et culturelles et accompagner les parents dans leur quotidien.

Quelle joie en début de mission lorsque j’appris que j’allais pouvoir exercer ma passion, le théâtre. Quelle surprise de n’avoir eu mon premier atelier qu’au bout de 3 mois et demi avec 3 participants . Avant de partir pour le Mexique, lors de nos formations FIDESCO, un mot revenait avec insistance : « patience ». De tous les projets à créer et à mener, celui-ci devait être le plus évident, le plus facile. Et pour mille et une petites raisons, c’est celui qui mit le plus de temps à démarrer. Aujourd’hui, je suis très heureux d’avoir commencé avec trois jeunes de 10 à 12 ans à qui j’apprends à créer en s’amusant. Parmi les vertus de la patience, la récompense de l’attente.

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Guillaume et Emilie

Osez le volontariat international !

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Guillaume et Emilie

Osez le volontariat international !

Demandez votre rapport de mission

Vous le recevrez dès qu’il sera publié

Téléchargez le rapport de mission