Exemple option message = participez à la messe d'envoi des volontaires le XX juillet prochain > inscrivez-vous au live

Etienne et Aurélie

de Tourris

C’est devenu une évidence : pour tourner notre vie vers les autres, il nous faut prendre notre sac à dos, notre bâton de marche et mettre notre temps et nos compétences, ensemble, à la disposition de ceux qui auront besoin de nous.

C’est devenu une évidence : pour tourner notre vie vers les autres, il nous faut prendre notre sac à dos, notre bâton de marche et mettre notre temps et nos compétences, ensemble, à la disposition de ceux qui auront besoin de nous.
Se mettre au service ensemble, en couple
Depuis leur rencontre, Etienne et Aurélie s’interrogent sur le service de l’autre et la fécondité de leur couple. Ces questions habitent leurs échanges et nourrissent leurs projets communs. Ils ont chacun vécu des expériences fondatrices : scoutisme, animation d’aumônerie pour tous les deux ; JMJ de Panama pour Aurélie ; année de service auprès des peuples pauvres du Caucase pour Etienne. Ils ont beaucoup reçu au sein de leurs familles respectives, de leurs amis et collègues.
Aujourd’hui, ils souhaitent se mettre au service des plus pauvres ensemble, aller à la rencontre de leur prochain dans une expérience enrichissante pour leur couple. A peine mariés, ils partent donc avec Fidesco pour deux années de volontariat de solidarité internationale à Madagascar.
Œuvrer à l’alphabétisation des enfants malgaches
Partir à Madagascar est un beau clin d’œil pour Etienne, puisque sa famille paternelle y a habité de nombreuses années.
Au cœur de l’océan Indien, c’est une des plus grandes îles de la planète. Elle fait la superficie de la France et du Bénélux réunis. En quelques chiffres : elle compte 27 millions d’habitants ; il s’agit du 10ème pays le plus pauvre au monde et du 25ème pays avec le plus faible taux d’alphabétisation ; 70% de la population vit avec moins de 2€ par jour. Etienne et Aurélie prennent leurs quartiers à 250 km au sud de la capitale, sur les hauts plateaux, à Ambositra (à prononcer Ambouch’tr). Cette ville est connue pour être le cœur de l’artisanat malgache : marqueterie sur bois de rose, bois d’ébène, palissandre… Il s’agit d’une toute nouvelle mission Fidesco auprès de l’association Vozama «Sauver les enfants de Madagascar», qui œuvre à l’alphabétisation des enfants.
Leur mission
L’objectif : créer un lien avec les membres de l’association et les postes de scolarisation en brousse ; être les relais des correspondants locaux ; superviser la revue des comptes ; appuyer et renforcer les activités mises en place par le partenaire.
Pour ce faire, Etienne prend un poste de conseiller de direction et Aurélie met ses compétences au service de la communication.

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Etienne et Aurélie

Osez le volontariat international !

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Etienne et Aurélie

Osez le volontariat international !

Téléchargez le rapport de mission

Des questions sur le parrainage ? Vous souhaitez soutenir la mission  et recevoir des nouvelles régulièrement ?

Contactez Naditza, notre chargée de parrainage, grâce à ce formulaire ! 

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées à un usage exclusivement interne. Conformément à la loi française N 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, et à la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données personnelles (RGPD), vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données et de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser un mail via ce formulaire de contact. 

Pour obtenir plus d’informations concernant les traitements que nous mettons en œuvre, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse : www.cnil.fr. La loi française relative à la protection des données personnelles ouvre des droits aux personnes concernées par les traitements. Fidesco a désigné un Délégué à la Protection des Données à caractère personnel (DPD). Le DPD veille au respect des droits des personnes (droit d’accès, de rectification et d’opposition). En cas de difficultés rencontrées lors de l’exercice de ces droits, les personnes concernées peuvent saisir le DPD.

Les volontaires et bénévoles ont toujours accès au DPD pour poser des questions au sujet de la protection des données personnelles en cliquant ici.

Demandez le rapport de mission

Vous le recevrez dès qu’il sera publié

Des questions sur le parrainage ? Vous souhaitez soutenir la mission  et recevoir des nouvelles régulièrement ?

Contactez Naditza, notre chargée de parrainage, grâce à ce formulaire ! 

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées à un usage exclusivement interne. Conformément à la loi française N 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, et à la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données personnelles (RGPD), vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données et de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser un mail via ce formulaire de contact. Pour obtenir plus d’informations concernant les traitements que nous mettons en œuvre, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse : www.cnil.fr. La loi française relative à la protection des données personnelles ouvre des droits aux personnes concernées par les traitements. Fidesco a désigné un Délégué à la Protection des Données à caractère personnel (DPD). Le DPD veille au respect des droits des personnes (droit d’accès, de rectification et d’opposition). En cas de difficultés rencontrées lors de l’exercice de ces droits, les personnes concernées peuvent saisir le DPD. Les volontaires et bénévoles ont toujours accès au DPD pour poser des questions au sujet de la protection des données personnelles en cliquant ici.