Exemple option message = participez à la messe d'envoi des volontaires le XX juillet prochain > inscrivez-vous au live

Francisque et Anaïg

de Bantel

Après avoir tant reçu, nous voulons donner à notre tour de manière plus radicale.

Après avoir tant reçu, nous voulons donner à notre tour de manière plus radicale.
Transmettre la joie du partage
Francisque et Anaïg, ont trois enfants : Zélie, Zita, et Syméon. Depuis quelques temps Francisque et Anaïg veulent changer leurs habitudes et quitter leur zone de confort, pour se donner davantage. Ils veulent transmettre à leurs trois petits la joie du partage. Oui mais comment ? Ils rencontrent alors Fidesco et cheminent pendant quelques mois. Un jour ils annoncent à leurs enfants qu’ils passeront leurs deux prochaines années dans un pays lointain. Destination Madagascar !
Fianarantsoa… « où l’on apprend le bien »
C’est sur les hautes-terres, à 450 km au sud de la capitale Antananarivo, que travailleront Francisque et Anaïg. Dans cette région, les paysages sont somptueux, mais la très grande pauvreté de sa population et les difficultés de développement sont bien présents. Ils seront tous les deux au service de l’archidiocèse de Fianarantsoa.
Leur mission
Francisque travaillera au bureau diocésain d’accompagnement des projets et en prison auprès de mineurs. Anaïg, elle sera professeur de français au petit séminaire de Kianjasao et coordonnatrice des activités du centre EVA (Education à la Vie et à l’Amour). Zélie, Zita et Syméon seront scolarisés à l’école René Cassin en TPS, CP et CM2. Francisque et Anaïg souhaitaient aller à la rencontre des pauvres d’une manière singulière. Mission accomplie !

La disponibilité et le sens du service des Malgaches - Les exemples sont multiples. Le dernier en date s’est passé un dimanche matin. Notre voiture ne voulait plus démarrer, une fois de plus ! Plus de jus. Ce n’est pas une première et à chaque fois une foule de personnes se proposent de pousser pour un contre-démarrage ! Cette fois c’était plus complexe, une batterie HS. Une personne te propose de te donner sa propre batterie, d’appeler son ami mécanicien, de faire ouvrir un garage (fermé le dimanche matin), etc…Ton problème devient son problème et il est prêt à tout pour t’aider. Finalement, dimanche de Pentecôte, la voiture est repartie par l’opération de l’Esprit Saint :) Mais quelle leçon de disponibilité et de service désintéressé ! Le lâcher-prise des premiers jours se confirme tous les jours, semaines et mois suivants ! C’est bien une leçon primordiale à Madagascar. Apprendre à ne pas se soucier des problèmes accessoires. L’essentiel est ailleurs. En route pour cet ailleurs. Les Malgaches vous montrent le chemin.

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Francisque et Anaïg

Osez le volontariat international !

Rejoignez l'aventure Fidesco

Parrainez Francisque et Anaïg

Osez le volontariat international !

Demandez votre rapport de mission

Vous le recevrez dès qu’il sera publié

Téléchargez le rapport de mission