Exemple option message = participez à la messe d'envoi des volontaires le XX juillet prochain > inscrivez-vous au live

France

Mission Simon de Cyrène

"Ici, je reçois autant que je donne. Je découvre que ma vie ne tient pas à mon efficacité ou à ma performance. Aujourd’hui, elle prend tout son sens dans la relation simple et vraie avec des personnes authentiques et sincères dans leur fragilité." - Chloé, salariée Simon de Cyrène

"Ici, je reçois autant que je donne. Je découvre que ma vie ne tient pas à mon efficacité ou à ma performance. Aujourd’hui, elle prend tout son sens dans la relation simple et vraie avec des personnes authentiques et sincères dans leur fragilité." - Chloé, salariée Simon de Cyrène
Une communauté d'amis
A la fin des années 90, plusieurs familles touchées par le handicap se rejoignent autour d’un projet commun : changer le regard porté sur ces personnes. La première maison partagée est créée à Vanves en 2010. En mettant de côté les différences pour ne regarder que ce que l’on a en commun, les liens d’amitié se tissent tout naturellement. Le président d’honneur de l’association, Philippe Pozzo di Borgo (auteur du livre d’où est tiré le film Intouchables), le dit bien : le handicap est une école de vie pour découvrir « l’infinie richesse de la fragilité ». Le projet des maisons Simon de Cyrène est de mettre en avant les richesses de chacun pour mieux les mettre au service des autres.
Les volontaires Fidesco sont envoyés en mission dans les centres de Rungis, Angers, Nantes et Lyon.
"Chez soi sans être seul"
Chaque maison Simon de Cyrène réuni des personnes en situation de handicap et des personnes valides dans une relation de vivre ensemble. S’y rencontrent des salariés, des résidents, des bénévoles ou des volontaires en service civique. Les maisons sont composées de studios privatifs et d’espaces communs co-animés. Des temps d’activités quotidiens sont proposés aux résidents, dans les maisons mais aussi le quartier et la ville.
Redonner sens à la vie
Christelle, volontaire Simon de Cyrène, en témoigne : « Les résidents ont des fragilités, mais nous aussi. » Les maisons sont avant tout des lieux de vie où règnent le partage, l’entraide et la fraternité. Les résidents sont accueillis après un grave accident de la vie et retrouvent au sein de cette communauté le goût de la vie. Dans une société qui prône l’efficacité, la performance et la rentabilité, Simon de Cyrène met en avant la recherche d’un chemin d’épanouissement, appuyé par de belles relations de fraternité et de confiance. Cette vision est portée par une vraie conscience de la valeur de chaque personne. Partager son quotidien avec une personne en situation de handicap nous rappelle que l’être humain ne peut pas être réduit à ses capacités physiques ou intellectuelles.
France
25 maisons partagées
260 résidents en situation de handicap
Des lieux de vie où retrouver du sens, au contact de la fragilité.

Rejoignez l'aventure Fidesco

Rejoignez l'aventure Fidesco

Osez le volontariat international !

Téléchargez le rapport de mission

Des questions sur le parrainage ? Vous souhaitez soutenir la mission  et recevoir des nouvelles régulièrement ?

Contactez Naditza, notre chargée de parrainage, grâce à ce formulaire ! 

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées à un usage exclusivement interne. Conformément à la loi française N 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, et à la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données personnelles (RGPD), vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données et de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser un mail via ce formulaire de contact. 

Pour obtenir plus d’informations concernant les traitements que nous mettons en œuvre, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse : www.cnil.fr. La loi française relative à la protection des données personnelles ouvre des droits aux personnes concernées par les traitements. Fidesco a désigné un Délégué à la Protection des Données à caractère personnel (DPD). Le DPD veille au respect des droits des personnes (droit d’accès, de rectification et d’opposition). En cas de difficultés rencontrées lors de l’exercice de ces droits, les personnes concernées peuvent saisir le DPD.

Les volontaires et bénévoles ont toujours accès au DPD pour poser des questions au sujet de la protection des données personnelles en cliquant ici.

Demandez le rapport de mission

Vous le recevrez dès qu’il sera publié

Des questions sur le parrainage ? Vous souhaitez soutenir la mission  et recevoir des nouvelles régulièrement ?

Contactez Naditza, notre chargée de parrainage, grâce à ce formulaire ! 

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées à un usage exclusivement interne. Conformément à la loi française N 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, et à la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données personnelles (RGPD), vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données et de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser un mail via ce formulaire de contact. Pour obtenir plus d’informations concernant les traitements que nous mettons en œuvre, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse : www.cnil.fr. La loi française relative à la protection des données personnelles ouvre des droits aux personnes concernées par les traitements. Fidesco a désigné un Délégué à la Protection des Données à caractère personnel (DPD). Le DPD veille au respect des droits des personnes (droit d’accès, de rectification et d’opposition). En cas de difficultés rencontrées lors de l’exercice de ces droits, les personnes concernées peuvent saisir le DPD. Les volontaires et bénévoles ont toujours accès au DPD pour poser des questions au sujet de la protection des données personnelles en cliquant ici.