Au service de la santé

Au service des plus pauvres

« Vous valez ce que vaut votre coeur »
Saint Jean-Paul II

Soigner, prévenir, former

La santé est un des enjeux de développement les plus fondamentaux dans les pays du sud, où les plus démunis se voient souvent privés de l’accès à des soins de qualité. 

A l’appel de ses partenaires, Fidesco envoie des volontaires pour soutenir les nombreux hôpitaux, centres médicaux et dispensaires fondés par l’Eglise locale. Médecins, infirmiers, sage-femmes, pharmaciens, gestionnaires…:

Les volontaires travaillent aux côtés des équipes locales dans un esprit de transmission et d’enrichissement mutuel.

Le dispensaire de Matoto I Guinée Conakry

Les pays de mission
Offrir aux plus pauvres un accès à des soins de qualité
  • 90 000 consultations
  • 1 600 accouchements
  • 59 000 enfants soignés
  • 3 500 suivis pour malnutrition
  • 23 000 vaccins
  • 2 900 dépistages VIH

« L’hôpital offre la possibilité de recevoir les soins urgents même sans argent »

Anne-Sophie – Yaoundé

Mission ITHANGA I Kenya

Perrine est sage-femme au Kenya dans le dispensaire de l’Assumption of Mary. Elle s’occupe des naissances, dans un cadre assez différent que celui que nous pouvons connaître en Europe. 

En effet, les normes sanitaires et les techniques d’accouchement ne sont pas les mêmes, liés à une culture différente et à des moyens plus limités. Elle apprend les pratiques et les protocoles du pays, la culture et les traditions. 

En échange elle enseigne ses connaissances obstétricales, les gestes d’urgences ou la réanimation néonatale. En dehors du temps passé à la maternité (environ 35 accouchements par mois), Perrine aide à la distribution des médicaments, au rangement des dossiers, à l’organisation de la pharmacie, aux réfections des pansements ou aux tests gynécologiques du laboratoire.

Mission Conakry I Guinée

Harold travaille dans le dispensaire Saint Gabriel sur la colline de Matoto près de l’archevêché de Conakry au Kenya. 

Ce dispensaire a été créé par Fidesco il y a 32 ans à la demande du Cardinal Sarah, pour permettre aux plus pauvres de recevoir un accueil et des soins de qualité. Il exerce sa profession de médecin dans le dispensaire. 

Paludisme, infections respiratoires, malnutrition…les besoins sont immenses. Harold a ainsi l’occasion de se former sur des pathologies qui n’existent plus en France, ce qu’il trouve très intéressant professionnellement. 

Le dispensaire accueille environ 100 000 personnes par an.

Mission Yaoundé I Cameroun

L’hôpital St Martin de Porrès à Yaoundé au Cameroun a été créé par une congrégation de Sœurs Dominicaines et a ouvert ses portes en 2008. Anne-Sophie est la deuxième volontaire Fidesco à y travailler. 

Sage-femme à la maternité de l’hôpital, sa mission est d’aider ses collègues et d’être en renfort dans le service. 

La maternité est le service le plus chargé de l’hôpital ; il y nait 2000 bébés par an. En salle d’accouchement, administrativement, ou en donnant des conseils, c’est par ces manières que Anne-Sophie se donne dans le service, dans un lien de confiance et d’entraide avec ses collègues et avec les mamans et leur famille.

Vous êtes médecin de métier ? L’aventure vous tente ?
Devenez volontaire !

Des projets cohérents qui répondent aux besoins des pays les plus pauvres

En Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, des congrégations, des diocèses ou des paroisses mettent en place des projets de développement. Des volontaires viennent les rejoindre pour les aider à pérenniser et étendre ces entreprises, souvent commencés avant eux et se poursuivant après. 

Ces projets sont durables et viennent en réponse aux besoins des population locales.