Brésil – Les Alagados

Brazil, Salvador de Bahia
 

 Brazil    Salvador de Bahia

Développement

L’action des volontaires aux Alagados contribue à la paix du quartier de l’Uruguai en proposant des projets de développement portés par les habitants associés à une équipe de professionnels et épaulés par des volontaires Fidesco.

La Fondation Michelin est engagée sur ce projet aux côtés de Fidesco depuis 2015 fondation.michelin.com

Le pays

La région du Nordeste au Brésil –Pop : 53 millions

Le développement économique spectaculaire du Brésil n’a pas profité à cette région qui reste l’une des plus pauvres du pays, aux terres arides et peu fertiles délaissées par le gouvernement central.

 

La ville

Salvador de Bahia (la “Rome Noire”) –Pop : 3 millions

Cette ville est la 3ème plus grande ville du Brésil, plus connue pour son beau centre-ville classé par l’UNESCO que pour ses favelas et ses difficultés économiques.

 

Le Quartier

Les Alagados, ou « les marécages » : – Pop : 40.000 habitants

 La favela des Alagados s’est développée dans les années 1930 sur la péninsule d’Itagipe, au nord du centre-ville. Terre de marécages hostiles, oubliée du gouvernement, elle accueille désormais 40 000 habitants sur une terre remblayée à l’aide de terre et d’ordures ménagères. C’est au cœur de ce quartier surpeuplé que la plupart des habitants vivent dans une profonde misère économique, mais surtout humaine et familiale. Il y règne une insécurité constante due au trafic de drogue, à l’alcoolisme et à ses conséquences (peur, violence, prostitution féminine et masculine, vol, assassinat…).

 


–     la région du Nordeste concentre à elle seule 59% des Brésiliens vivant dans un état d’extrême pauvreté
–     en 2010, le taux d’homicide à Salvador était de 60 pour 100.000 habitants (2 fois plus que la moyenne nationale brésilienne)
–     70% de la population de Salvador vit dans les quartiers pauvres 
–     2/3 des enfants vivent sans leur père 
–     plus de 50 % des familles ont 4 enfants ou plus 
–    1 personne assassinée dans chaque famille 

 

L’association Joao de Deus

Elle a été créée en 2005 avec le soutien des paroissiens locaux par le Père Bernard Villanfray, prêtre Français originaire de Marseille, curé de la Paroisse Notre Dame des Alagados et membre de la Communauté de l’Emmanuel. l’Association João de Deus contribue à la paix du quartier de l’Uruguai en proposant des projets de développement portés par les habitants et les paroissiens, associés à une équipe de professionnels, salariés ou bénévoles, épaulés par 4 volontaires Fidesco. L’association soutien notamment trois projets majeurs :

 

–          « Etre Enfant Aux Alagados », un programme de soutien scolaire proposant également des activités sportives, ludiques et culturelles ainsi que des temps de découverte spirituelle et d’éducation à la vie en société.

o   Public accueilli: 60 enfants de 7 à 11 ans

o   Acteurs impliqués: 21

o   Budget annuel: 40 000 euros

 

–          Procapaz : Centre de formation professionnelle et humaine en priorité pour les femmes en situation de précarité.

o   Public accueilli : 80 personnes du quartier

o   Formations: couture, esthétique, cuisine et informatique

o   Acteurs impliqués: 8 professionnels

o   Budget annuel: 27 000 euros

 

–          Sonho de Mãe : Accompagnement de jeunes filles mères par des paroissiennes fondé sur des temps de formation et de partage.

o   Public accueilli: 20 jeunes filles à partir de 12 ans

o   Acteurs impliqués: 10

o   Budget annuel: 3400 euros

Faire un DON FIDESCO