A Conakry, 100 000 personnes par an soignées grâce à Fidesco : le dispensaire St Gabriel fête ses 30 ans !

Créés par Fidesco en 1987 en Guinée Conakry à la demande du cardinal Sarah, actuellement Préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, le dispensaire et la maternité Saint Gabriel fêtent leurs 30 ans !

Avec plus de 100 000 personnes accueillies chaque année, le dispensaire et la maternité sont devenus une référence pour l’accès des plus démunis à des soins de qualité, au cœur d’un des pays les plus pauvres du monde.

Cet anniversaire sera célébré en présence du cardinal Sarah et de Mgr Coulibaly, archevêque de Conakry.  Emeric Clair, directeur de Fidesco, et Laurent Landete, Modérateur de la Communauté de l’Emmanuel, participeront également aux festivités.

Il y a 30 ans, la naissance du dispensaire

Monseigneur Sarah, alors archevêque de Conakry, demande en 1986 à Fidesco de construire et de lancer un dispensaire à Matoto, banlieue défavorisée de la capitale.

Le Dispensaire Saint Gabriel ouvre ses portes l’année suivante, avec pour objectif de permettre l’accès à des soins de qualité pour les plus pauvres, en particulier les femmes et les enfants, autour d’une activité de consultation primaire et de prévention.

Dès sa création, le dispensaire Saint Gabriel se veut une référence pour la Guinée, en particulier pour la qualité de l’accueil et des soins ainsi que l’intégrité et la compétence du personnel dans un pays où l’accès aux soins reste difficile et hasardeux (contrefaçon des médicaments, coût des soins prohibitifs, corruption au sein du corps médical, etc.)  Chaque année, des volontaires envoyés par Fidesco apportent leur soutien à l’équipe locale.

Un rayonnement qui ne cesse de s’étendre

Au fil des ans, les activités du dispensaire se développent. Un service de prévention de la malnutrition ouvre en 1993, une maternité en 2002.

En 2015-2016, le dispensaire est précurseur dans la mise en œuvre des mesures de prévention du virus Ebola en Guinée.

Aujourd’hui, plus de 100 000 personnes bénéficient chaque année de soins de base, dont 55 000 enfants. La maternité accueille plus de 1550 naissances par an.

Les principaux points de vigilance sont la lutte contre le paludisme et le VIH. Une attention spéciale est apportée à la prévention de la transmission mère-enfant du VIH.

Des projets porteurs d’espérance

30 ans après sa création, le dispensaire Saint Gabriel met en place de nouveaux projets : amélioration du suivi des malades et de l’hygiène, développement de services complémentaires (kiné respiratoire, soins dentaires, soins d’ophtalmologie, etc.)

Afin de désengorger le centre actuel, la mise en place d’un dispensaire annexe est également prévue.

Pour aider le dispensaire à se développer, Fidesco a besoin de votre soutien

Le Dispensaire Saint Gabriel est l’une des rares structures créées par Fidesco, qui se met habituellement au service de projets de développement initiés et gérés par l’Eglise locale.

De nombreux investissements et travaux sont nécessaires pour l’amélioration des soins et de l’hygiène, et pour permettre le développement du dispensaire et de la maternité Saint Gabriel.

Aidez-nous et cliquez ici !

Faire un DON FIDESCO